Vous êtes sur la page d'un concert de l'édition 2015

Les autres concerts de l'édition 2015:

Retour à la présentation de l'édition 2015

La Ferme du Buisson

"De la ferme expérimentale à une ferme d’expérimentation artistique"

La Ferme du Buisson -

La Ferme du Buisson -
La Ferme du Buisson - © Jorge Fidel Alvarez
La Ferme du Buisson -
La Ferme du Buisson -

De la cité idéale à la cité ouvrière

La construction de la cité ouvrière de Noisiel débute en 1879. Celle-ci apparaît avec les nécessités liées à l'activité industrielle et dans les théories sociales de son fondateur, Emile Justin Menier. Les idées de cet industriel étaient en effet de rapprocher la population ouvrière du lieu de travail et ce dans une approche hygiéniste et sociale de la cité. Il ordonne ainsi la construction de réfectoires, d'écoles, une classe gardienne pour les enfants, une maison de retraite, des hôtels restaurants, des magasins d'approvisionnement. Mais ces structures, conçues pour l'émancipation de la classe ouvrière et pour permettre aux femmes de travailler deviendront rapidement le moyen de contrôler socialement la population. Maires de Noisiel entre 1871 et 1959, l'ancienne Mairie a été construite en 1895 par la famille Menier et, symbolique du pouvoir qu'il comptait exercer, Menier érigea sur la place un monument en son honneur. Propriétaires fonciers et immobiliers du territoire communal, détenteurs du pouvoir économique et politique, la famille Menier a su instaurer un système où la satisfaction des besoins matériels et culturels crée un nouveau rapport ouvrier-patronat équivalent à celui d'assisté-bienfaiteur. Enfin le parc, le petit château, l'orangerie et les écuries privées révèlent toute la richesse et l'importance de la famille Menier.

La ferme du Buisson Saint-Antoine : de l'agriculture à la culture

Les premières mentions de l'existence de cette exploitation agricole remontent au XVe siècle, sous la dénomination ferme du Buisson Saint-Antoine, puisque rattachée à la Chapelle Saint Antoine. En 1879, Emile-Justin Menier acquiert une grande partie des terrains de Noisiel dont la ferme du Buisson. Basée sur le rationalisme de l'usine, la grange principale est construite en 1880 selon les plans de l'architecte Louis Logre et de l'ingénieur Jules Logre. En 1889, au concours des machines agricoles lors de l'exposition universelle et visite du président Sadi Carnot à Noisiel, Claire Menier reçoit le mérite agricole et devient la première femme à recevoir une telle récompense. A l'instar de l'usine des bords de Marne qu'ils avaient élevée au niveau de la première chocolaterie mondiale, à l'image de la " cité idéale " dont ils poursuivaient la réalisation, la Ferme se voulait un haut lieu de modernité et de technicité, véritable vitrine d'une agriculture dynamisée par l'application des méthodes industrielles.

Une exploitation agricole prospère et moderne 

Raccordée à la voie ferrée, l'exploitation est ainsi reliée à la ligne Paris-Bâle. Dès 1889, le domaine est électrifié et le téléphone installé. A partir de 1933, la famille fait l'acquisition de machines perfectionnées (expériences de labourage électrique) et inaugure l'expérimentation (pulvérisation des engrais, utilisation des produits chimiques). La ferme s'appuyait en matière de productions végétales et animales sur des espèces qui, dans un cas sélectionnées par le laboratoire de l'usine, dans l'autre acquises auprès des meilleurs élevages, permettaient à l'exploitation d'atteindre de très hauts rendements. Etendue sur 2 hectares, la ferme du Buisson était l'élément principal d'un domaine de 1500 hectares qui comptait 5 exploitations (Noisiel, Emerainville, Lognes). Enfin, aux cotés de la céréaliculture, l'élevage ovin et bovin faisait autant partie de cette économie agricole tournée vers l'approvisionnement de la capitale.

Suite à la vente des biens de la famille Menier en 1968, l'État rachète la Ferme du Buisson pour en faire un Centre d'Art et de Culture qui ouvre ses portes en 1979 et qui obtient le label de scène nationale à partir de la saison 1990-1991.

La Ferme du Buisson - scène nationale de Marne-la-Vallée - devient ainsi un lieu unique en son genre : espaces de plein air, six salles de spectacles, deux cinémas et un centre d’art contemporain forment un centre névralgique de fabrique et de diffusion de l’art, un point de convergence entre le public et la création.

Lieu de frottement et de friction, territoire de création et de découverte, la Ferme du Buisson est cet endroit où l'on agite et secoue les idées reçues, où l'on met la pensée en mouvement et en actes. Elle cherche à offrir l'actualité des formes et des questions saisies par la création contemporaine française et internationale. Les genres s'y mélangent, les arts s'y contaminent : théâtre, musique, danse, cirque, cinéma, expositions, bande dessinée, se pénètrent et se questionnent, s'y révèlent " bien vivants ". La Ferme du Buisson s'attache à renouveler sans cesse les modes de transmission : week-ends à la ferme, Nuits curieuses, festivals, représentations uniques ou spectacles en série sont imaginés pour permettre de ne jamais vivre l'art de la même manière.

www.lafermedubuisson.com

Localiser l'événement

La Ferme du Buisson

Allée de la Ferme du Buisson | 77448 Noisiel

Découvrir tous les lieux