Vous êtes sur la page d'un concert de l'édition 2016

Les autres concerts de l'édition 2016:

Retour à la présentation de l'édition 2016

Eglise Saint-Mathurin de Larchant

"Une église à ciel ouvert"

Eglise Saint-Mathurin de Larchant -

Eglise Saint-Mathurin de Larchant -
Eglise Saint-Mathurin de Larchant -
Eglise Saint-Mathurin de Larchant -
Eglise Saint-Mathurin de Larchant -

Larchant, le village d’un saint

Selon un texte du IXe siècle, Mathurin naît à Larchant au IIIe siècle. Alors que le christianisme se répand, il se convertit et devient prêtre à l'âge de vingt ans. Dès lors il commença à accomplir des miracles. Vite reconnu pour ses capacités à guérir la folie, sa réputation parvient jusqu'à Rome où la fille de l'Empereur est “habitée par un démon qui dit ne vouloir sortir que par l'intervention de Mathurni”. Le saint se rend à Rome, délivre la princesse et reste dans la ville où il meurt. Ses reliques sont ramenées à Larchant et sont déposées dans une chapelle. Très vite, les pèlerins affluent car des miracles s'accomplissent. Les chanoines de Notre-Dame de Paris, seigneurs des terres, décident alors de construire un édifice capable d'accueillir le nombre toujours croissant de pèlerins.

Un édifice emblématique du gothique

L'église, édifiée à la fin du XIIe siècle, est contemporaine de Notre-Dame de Paris. Caractéristique des premières églises gothiques, elle en présente les particularités : abside de plan demi-circulaire, voûtes sexpartites, fenêtres hautes courtes et simples. Par contre, son plan est atypique : elle ne possède ni déambulatoire ni bas-côtés, qui permettent normalement une circulation plus fluide des pèlerins autour des reliques. Sa vaste nef et son large transept la rendent néanmoins capable d'accueillir des foules importantes. Des éléments structurels novateurs la rattachent directement au chantier de Notre-Dame de Paris : murs minces, refus de toute ligne horizontale et allégement des supports verticaux. La chapelle de la Vierge, élevée plus tard vers 1300, est un joyau d'architecture qui s'harmonise parfaitement avec le reste de l'édifice et rappelle le modèle de la Sainte Chapelle de Paris. Certains ont émis l'hypothèse qu'elle pourrait être l'oeuvre de Pierre de Chelles, qui fut maître de la fabrique de Notre-Dame de Paris en 1316. L'accès principal de l'église sur le côté gauche de la nef s'explique par l'arrivée des deux rues et constitue un important témoignage du rayonnement de la sculpture des portails de la façade de Notre-Dame de Paris.

Un haut lieu de pèlerinage

Le pèlerinage de Larchant devient très important, en particulier en juin, lorsque s'effectue le "Tour de la châsse". Certains pèlerins, en route pour Saint Jacques de Compostelle, passent par Larchant et deux d'entre eux sont enterrés dans le cimetière. Plusieurs rois et reines sont venus dans l'église, parmi eux : Louis XI, Charles VIII, Anne de Bretagne, François Ier. Charles VI, le roi devenu fou, ne s'y est pas rendu, mais sa femme, Isabeau de Bavière, selon un usage répandu, paie des pèlerins afin qu'ils aillent prier à Larchant pour la guérison du roi. Les hommes et les éléments naturels ont plusieurs fois détruit partiellement l'église, chaque fois reconstruite, grâce aux revenus assurés par les pèlerinages. En 1568, les Huguenots incendièrent l'église. La nef perdit à cette occasion sa toiture. Les pèlerinages ayant fortement diminué, il n'est plus possible de la réparer. Malgré ces dégradations, elle reste un édifice majeur du gothique et témoigne de la prospérité de cette fondation.

Localiser l'événement

Eglise Saint-Mathurin de Larchant

Place du Pilori | 77760 Larchant

Découvrir tous les lieux